Alicia Delanzo, la Séductrice

16 mai 2006

Qu'est-ce que c'est ?

     Ha ! Le challenge du séducteur, qui n'a pas rêvé de le faire ? Pas moi, en tout cas. Je dois admettre qu'une aventure pareille, ça repose un peu du Legacy, long et factidieux. Un peu d'action, ça ne fait pas de mal non plus. Mais vous allez me dire : le challenge du séducteur, mais qu'est-ce que c'est ?

     C'est très simple, très très très simple même. Lancé sur le site officiel français des Sims (http://http//lessims.ea.com/pages.view_frontpage.asp), cette aventure se résume assez rapidement : le but est de devenir le plus grand séducteur de tous les temps (ou séductrice, c'est selon). Pour cela, il vous faut créer un Sim d'aspiration amour et de l'engager dans un nombre incroyable de relations amoureuses avec des townies ou des PNJ. Mais 5 jours avant son passage à l'âge sénior, notre bien aimé séducteur devra être marié et avoir un enfant.

     Et voici le décompte des points :

     SCORE DE BASE    

     1er baiser langoureux : 1 point
     1er crac-crac avec un PNJ : 4 points
     1er crac-crac avec un townie : 2 points
     2ème et 3ème crac-crac (dans des lieux différents ) : 1 point


    
BONUS
    
     Réalisation du désir à long terme : 10 points
     Réalisation d'un désir impossible :  10 points
     Mort en platine et tombe en or : 20 points


     MALUS


     Pris en flagrant délit par une conquête : moins 10 points
     Surpris par son enfant qui pleure  : moins 1/4 de point
     La femme (ou l'homme) fait ses valises : moins 30 points

     Et c'est ainsi qu'est né la charmante Alicia Delanzo, inscrite pour le challenge de la séduction. Mes amis, comptez les points, nous voilà partis !

Posté par ParkerJones à 23:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


17 mai 2006

Alicia, Jour 1

alicia_000

     Vous voyez cette belle plante boudeuse ? Elle, c'est Alicia Delanzo. Il n'y a pas longtemps, on prétendait qu'elle était incapable de mettre un seul homme dans sa poche. Je vous prie de croire que cette insulte l'a sérieusement vexée. Comment croire qu'un type puisse résister à cette poitrine, à cette peau satinée, à ces yeux verts, à ce minois charmant et cette blondeur naturelle ? C'est ce que qu'Alicia a voulu prouver à tout le monde. C'est qu'elle est têtue, avec ça. Elle y arrivera, c'est certain. Bientôt, toute la ville sera à ses pieds, à se pâmer d'amour pour elle, et elle restera là à les regarder d'un air hautain. C'est bien d'elle... Mais je crois qu'il temps maintenant de lui laisser sa chance. Alicia, en selle, tu vas leur montrer que tu es la meilleure !

alicia_001

     Tout commence dans une petite bicoque déjà meublée qui lui a coûté les yeux de la tête. Pensez donc : 15.000 § et quasiment plus rien en poche ! C'est bien une fille, et blonde de surcroît. Mais il parait que la maison était belle et que le jardinet était magnifique. Forcément, j'ai craqué et je la lui ai offerte. Bon d'accord, le confort laisse un peu à désirer et puis, c'est un peu petit pour entasser toutes ses conquêtes, mais j'ai confiance en Alicia, je sais qu'elle arrivera à changer cette cabane en maison de pa... euh... en jolie petite demeure trente pièces.

alicia_002

     Alicia est tellement exitée à l'idée de prouver à tout le monde qu'elle est la meilleure des séductrices qu'elle se jette sur le premier venu : le livreur de journeaux. Un certain Eliott Morvan. Dis, Alicia, tu ne crois pas qu'il est un peu jeunot, le petit livreur ?
    
     - C'est le seul qui me soit tombé sous la main.

     Ce n'est pas une raison. Tu devrais plutôt élargir tes recherches. Dans le journal, il y aura sûrement des petites annonces alors lâche-lui la main. C'est qu'il faut être ferme, avec elle, c'est une vraie tête de mule. Une tête de mule blonde... donc la pire tête de mule qui existe au monde.

alicia_003

     Brave Alicia, elle s'est décidée à lâcher le gamin pour aller jeter un oeil dans le journal. Bon, première chose à faire : trouver un travail. Bientôt, les factures vont arriver et il n'y aura pas le moindre sou pour les payer. Je sais que les heures de boulot sont des heures perdues pour la drague, mais tu parviendras à te rattraper, j'en suis certaine.

     Voilà, un joli petit emploi de mascotte sportive, tu en penses quoi ? Oui, je sais, tu seras affublée d'un ridicule costume de lama, mais il faut bien commencer quelque part. Le hic, c'est que le désir à long terme de la demoiselle est de devenir légende du sport, ce qui veut dire : horaires de cinglés... et donc, moins de temps pour faire gala-gala. Pauvre Alicia, elle ne sait pas dans quelles galère elle s'embarque.

alicia_004

     Alicia ! Pose ce journal tout de suite et regarde à la fenêtre, à six heures ! Mais non, pas la pendule. Quelle blonde... A la fenêtre ! Voilà. Tu vois ce que je vois ? Les yeux d'Alicia se mettent à briller. Enfin sa première victime. Elle en est toute contente et fonce rapidement lui dire bonjour, vous savez, ce genre de bonjour à coup de battements de cils irrésistibles. Alicia est championne en battement de cils, si si, je vous jure. Tenez, la preuve, le gars s'arrête aussitôt.

     Il s'appelle Pierrick et travaille dans la police... en même temps, pas besoin d'être une flèche pour le remarquer, vu le costard. Il a tout de suite remarquer la plastique irréprochable de mon Alicia et le maquillage subtil dont elle s'est parée. Ah oui, ça le maquillage, ça fait craquer les mecs. Et Alicia le sait bien.

alicia_005

     Seulement, le Pierrick, pour le séduire, il faut mettre le paquet. Regardez-le jouer sa mijaurée devant le coup de charme que mon Alicia tente de lui faire.

     - Alors, mademoiselle, en voilà des manières. Nous ne nous connaissons pas, enfin !

     S'il croit qu'elle va abandonner comme ça, il a tout faux. Hein, Alicia ? Tu ne vas quand même pas le planter là ? Fais-le donc rentrer à la maison, ce sera plus intime, et là tu lui sortiras ta panoplie de la dragueuse surdouée.

alicia_0061

     Qu'elle est obéissante. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Elle invite Pierrick dans sa petite bicoque qui sent très fort le déo bille spécial peau sensible (je t'avais dit de pas en mettre de trop). C'est marrant comme une maison associée au parfim d'un déo bille spécial peau sensible peut avoir comme effet. C'est un mélange qui rendrait un loup plus doux qu'un agneau. Preuve en image, Alicia est en train de le manger tout cru, l'agneau.

     - Oh, on ne vous a jamais dit que l'uniforme vous allait à merveille, mon cher ? dit-elle d'une voix suave.

     Forcément, si elle le prend par l'uniforme... Les types dans son genre doivent bien aimer se faire mousser par les filles dans le genre d'Alicia. D'ailleurs, à votre avis, pourquoi se baladerait-il en uniforme à longueur de journée ? Pour plaire aux nanas, pardi ! Ah, Alicia, tu tiens le bon bout (pas de commentaire, ok ?). Je te prédis que d'ici la fin de la journée, le beau flic est dans ta poche !

alicia_007

     Et pour l'avoir dans la poche, mon Alicia va sortir l'artillerie lourde : le massage. C'est une spécialiste. Si, si ! Elle a quand même fait trois jours d'études dans un centre de massage avant de se faire virer pour avoir fait gala-gala avec le directeur ! Du coup, elle n'a pas eu le temps d'obtenir son diplôme mais qu'importe ! C'est quand même une pro. Vous voyez comme le Pierrick apprécie ? Et il ne manque pas de lui dire :

     - Aaah, mademoiselle, vous avez des mains de fée. Je me sens vraiment détendu, maintenant.

     - Oh, vous savez, vous pouvez m'appeller Alicia.

     Ca y est, elle vient de charger une autre cartouche. Telle que je la connais, son prochain tir va faire très mal... à moins que le beau séduit s'en aille sans dire un mot...

alicia_008

     Allez, encore quelques travaux d'approche... Le rendez-vous est au top... pas encore paradisiaque mais presque et... Mais... mais ? Mais où-ce qu'il va ? Alicia, retiens-le !

     - Je peux pas, il dit qu'il a faim !

     Et le frigo, tu sais ce que c'est ? Espèce de... Bon, ok, je me calme. Il est parti mais le rendez-vous était quand même assez réussi puisque trente minutes plus tard, le revoilà qui dépose une fleur devant la porte d'Alicia. C'est pas ch'tit mimi, ça ? Je peux voir d'ici les petits coeurs qui commencent à flotter au-dessus de sa tête. Le pauvre, s'il savait qu'il est en train de tomber amoureux d'une panthère mangeuse d'hommes !

alicia_009

     Allez, Alicia, pas de temps à perdre. Maintenant que le vin est tiré, il faut le boire (là non plus, pas de commentaires... j'ai résolument l'esprit mal tourné). Un petit coup de téléphone à la tombée de la nuit histoire de pas perdre le contact :

     - Allô, Pierrick ? C'est Alicia. Oh, je suis vraaaaaaaiment désolée de vous avoir laissé mourir de faim, mais j'étais teeeeeellement absorbée par votre beau regard vert... euh gris ! S'il vout plait, je voudrais taaaaaant vous revoir ! Ce soir ? Tout de suite ? Je vous attends !

     Elle est douée, vous trouvez pas ? Une vraie comédienne. C'est qu'elle a fait des études de... oui bon ok, je me tais.

alicia_010

     Elle l'attend de pied ferme, le beau flic au yeux verts... euh gris... enfin, on s'en fiche, ce qui compte c'est le résultat. Et le résultat, croyez-bien qu'elle l'a, Alicia ! Et vas-y que j'te complimente sur l'uniforme et en même j'lui fait croire que j'suis raide dingue de lui. Fûtée, Alicia, très fûtée. Aucun homme ne saurait résister à une déclaration pareille. Allez, encore un peu coup de drague histoire de bien le faire mûrir. Une jolie sérénade entonnée d'une voix de princesse. Et en plus, elle chante bien. Elle aurait pu être chanteuse puisque... oh, ça va !

     Et voilà le travail ! Vous avez vu, hein ? Vous avez vu ? Un baiser langoureux ! Il n'aura pas mis longtemps avant de fondre entre les bras de ma dévoreuse, le Pierrick. Le voilà qui se fait aspirer la moelle par un baiser si passionné qu'il s'en souviendra encore pendant des années.

alicia_011

     Et après l'effort, le réconfort. Un petit peu de peinture histoire de pouvoir vendre des toiles afin de gagner facilement de l'argent sans trop se fatiguer. Ca, c'est bien pour la drague, ça fait plus de temps pour tourner autour des victimes potentielles. Mais bon, pour l'instant, le temps qu'elle devienne une artiste, il va falloir porter toute la journée une horrible tenue de lama. Courage Alicia, c'est pour la bonne cause !


Score de la première journée : 1 point ! Héhé, Alicia, c'est la meilleure !

Posté par ParkerJones à 00:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Alicia, Jour 2

alicia_012

     Une nouvelle journée commence pour ma tombeuse favorite, et cette journée-là est placée sous le signe de la réussite. Du moins, c'est que je voudrais croire car je connais Alicia, elle a vite fait de faire une bourde si je suis pas derrière elle pour l'aider. Allez ma belle, on a un programme chargée, aujourd'hui. Tout d'abord, invitons Pierrick. C'est qu'il faut encore conclure avec lui, si on veut gagner des points...

     - Des points ? Des points de quoi ?

     Oh... euh... non, rien... oublie... Tiens, voilà Pierrick. Ni une, ni deux, Alicia l'emballe avec un magnifique baiser passionné de derrière les fagots. C'est bien, ça. C'est très bien, même.

alicia_013

     - Oh, mon chou, qu'est-ce que tu dirais d'aller faire les magasins avec moi ? dit-elle en se pâmant d'amour devant son flic en uniforme.

     Tu crois vraiment qu'il va accepter ? Ok, je me tais et je te laisse faire. Et direction les boutiques de fringues. Je sais pas pourquoi, mais je suis pas étonnée qu'elle l'entraine là-dedans. Bah oui : boutique de fringues = fringues = cabines d'essayage = gala-gala party en public. Mine de rien, fallait y penser.

alicia_014

     Alicia, sort de ta cabine d'essayage, pas besoin d'essayer "vraiment" les fringues, puisque c'est juste pour conclure ! Ton copain vient de se glisser dans la cabine à côté de la tienne, alors va le rejoindre avant qu'il ne s'en aille. Vous allez voir, avec les relations qu'elle a avec lui, c'est du tout cuit. Mais le temps qu'elle aille reposer ses affaire, Pierrick est sorti et une petite vieille a prit sa place.

     STOP ! Alicia ! Non ! C'est pas lui dans la... Aie... trop tard... Voilà la petite vieille qui se met à hurler en repoussant mon Alicia d'un coup de pied aux fesses, et naturellement, Pierrick à tout vu. Rah c'est pas vrai ! Tu sais ce que ça fait, ça ? Dix points en moins, espèce de blonde !

     - Mais c'est quoi, cette histoire de point ?

     Je t'expliquerais...

alicia_015

     Là, franchement, tu l'avais cherché, cette baffe bien appliquée. Ah, c'est sûr que ça sonne sa bonne femme. Tu comptes les petites étoiles au-dessus de ta tête. Eh bien je peux t'affirmer qu'il y en a plus d'une dizaine. Et pour couronner le tout, Pierrick n'est pas content du tout. Lui qui avait cru qu'Alicia était l'amour de sa vie... Je crois que pour la conclusion en gala-gala majeur, c'est raté. Va falloir que tu t'en ailles en douce et que tu ailles choper une autre victime.

     - Mais c'est lui, que je veux ! J'en ai pas fini avec lui !

     Et têtue avec ça. Très bien, fait ce que tu veux, mais tu viendras pas te plaindre si tu loupes encore ton coup.

alicia_016

     Et la voilà qui essaye de s'excuser tant bien que mal.

     - Mon chou, je te jure que je ne l'ai pas fait exprès ! Quand j'ai vu que tu ne sortais pas de la cabine, j'ai cru qu'il t'était arriver un malheur... tu comprends ! Je m'en serais voulu à mooooort s'il t'était arrivé quelque chose !

     - Ne m'appelle pas "mon chou" ! Y a plus de chou qui tienne !

     - Mais... mon chou ? Je te jure que...

     Te fatigue pas, va. C'est une tête de mule, lui aussi. Plutôt que de perdre ton temps avec cette andouille, tu devrais te mettre en quête d'une nouvelle conquête histoire de regagner les points perdus... Ah, et puis discute pas, je t'expliquerais plus tard !

alicia_017

     Mais qu'est-ce que tu fais ? Je t'avais pas dit de rentrer à la maison ?

     - J'attends le taxi.

     Et arrêter de bouder, ça sert à rien. T'as perdu Pierrick, c'est pas un drame. Y a encore un tas d'autres gars dans cette ville, je suis sûre que tu vas vite en retrouver un.

     - Mais non ! J'en veux pas un autre, je veux Pierrick ! Je te jure que je l'ai pas fait exprès mais il me croit pas ! Il faut ab-so-lu-ment que je règle ce malentendu. Je pourrais demander à la petite vieille de témoigner, t'en dis quoi ?

     J'en dis que tu devrais laisser tomber, espèce de bourrique...

alicia_018

     Regardez-moi la tête qu'elle a, mon Alicia, avec cet accoutrement ridicule. Mais comme je n'arrête pas de lui dire : il faut souffrir pour être belle et réussir. Avec ça, elle va pouvoir gagner un peu d'argent et faire quelques achats de rigueur comme par exemple, une panoplie complète de la dragueuse surdouée (j'entends par là : des fringues).

     Naturellement, elle a encore le moral dans les talons, la pauvre. L'échec cuisant qu'elle a subit ce matin a été tel qu'elle refuse maintenant de me parler, prétextant que c'est de ma faute, que je l'avais pas prévenue que Pierrick s'était changé en petite vieille ! Nan, mais qu'est-ce qui faut pas entendre, franchement !

alicia_019

     J'attends sagement que la demoiselle rentre de son boulot. Je me dis qu'il va falloir trouver un moyen de retrouver les 10 points perdus bêtement lorsque je vois la voiture qui revient. Alicia en sort, encore plus effondrée que la dernière fois que je l'ai vue. Mais, qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que tu as encore fait, comme bourde ?

     - Ils m'ont viré, les tas de...

    Oui, ça va, reste polie s'il te plait, et raconte-moi.

     - Je voulais montrer à tout le monde la belle mascotte que j'avais faite pour l'équipe mais j'ai été ridiculisée par celle de l'équipe adverse. Alors ils m'ont renvoyée parce qu'il parait que je suis incapable de faire quelque chose de mes dix doigts ! Aah je suis maudite, je veux mourir !

     Non, mais qu'est-ce qui fait pas entendre.

alicia_020

    Forcément, ce coup du destin lui a fichu le cafard. Sa barre d'humeur est dans le rouge et ça m'étonnerait pas qu'elle m'en veuille pour ça aussi. Même pas fichue de me remercier de lui avoir acheté un nouveau lit confortable pendant qu'elle était pas là. Et la reconnaissance, c'est pour les toutous ?

     Allez, il est temps que tu ailles te coucher. Tu verras, demain ça ira mieux et tu seras de nouveau prête à dévorer d'autres victimes.

     - Comme Pierrick ?

     Non, lui tu laisses tomber, ça sert à rien, il t'a dans le colimateur. Maintenant tais-toi, et dors ! Extinction des feux !


Score de la deuxième journée : moins 9... le premier qui rigole, je l'achève...

Posté par ParkerJones à 20:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

19 mai 2006

Alicia, Jour 3

alicia_021

     La nuit est calme, les chauves-souris dansent au-dessus de la maison, Alicia ronfle tout ce qu'elle sait et moi, je n'ai qu'une hâte : que le jour se lève. C'est vrai, c'est ennuyeux de regarder la nuit passer sans rien faire. Sauf que cette nuit-là, une silhouette se profile à l'horizon jusqu'à arriver devant la porte. Mais c'est Pierrick ? Mais que fait-il donc ici, à cette heure-là ? Ah... j'aurais dû m'en douter. Monsieur a vraiment une dent contre ma petite Alicia. Le coup de la cabine, il l'a encore en travers de la gorge. Regardez-le déposer tranquillement un petit paquet de crottes qu'il enflamme. Le mot posé à côté n'est pas vraiment engageant non plus. C'est un truc du genre : que je ne te revoie plus jamais. Mon Alicia avait déjà le moral bien bas, mais là, ça va être pire...

alicia_022

     Je peux savoir ce que tu fais, Alicia ?

     - Bah, j'écrase ce sac avant qu'il n'enflamme toute la maison !

     Et tu trouve ça amusant de le faire pieds nus et en chemise de nuit sexy ? C'est évidemment la seule solution qu'elle a trouvé pour éviter un incendie du perron. Et maintenant qu'elle a bien écrasé tout ça, je vous laisse imaginer l'odeur. Heureusement qu'il y avait du vent, ce matin, c'est tout le voisinage qui s'est pris ce parfum sauvage et printanier.

alicia_023

     - Ah ! J'en ai marre de tout ça, je ne suis vraiment qu'une bonne à rien. J'ai tout fait rater hier. Plus personne ne voudra de moi en apprenant cette échec cuisant ! Je suis maudite ! Je veux mourir !

     Ecoute, si ça peut te faire plaisir, je veux bien t'enfermer dans une pièce sans dormir, boire ni manger, ça te convient ?

     - Toi aussi, tu me détestes ! Tu me souffles ce que je dois faire pour récupérer mon honneur mais tout va quand même de travers ! Je me demande si je m'en sortirais pas mieux sans toi !

     Eh bah voilà, qu'est-ce que je vous disais ? C'est à moi qu'elle en veut, maintenant. Ecoute, ma cocotte. Tu vas te reprendre. Ce n'était qu'une mauvaise journée hier. Va donc faire un tour en ville, tu feras sans doute des connaissances.

     - Je ne t'obéirai plus ! Je fais ce que je veux ! Et maintenant, je vais faire un tour en ville !

     Y a des fois où on a envie de se pendre...

alicia_024

     Mais... mais... c'est ça que tu appelles "faire un tour en ville" ?

     - Oui, bah j'irais plus tard, j'ai encore quelque chose à régler.

     Quelle têtue, je vous jure. Parfois, je me demande de qui elle tient ! Cette bourrique a décidé qu'elle allait essayer de se far... euh... de recoller les morceaux avec son chéri. Elle l'a donc invité en pretextant qu'il fallait absooooolument qu'elle lui parle, que c'était de plus haaaaaaaaaute importance. Andouille comme il est, Pierrick a accepté (je me demande si ce n'était pas plutôt pour voir les dégats de son sac à crottes). Mais rien à faire. Alicia a beau s'échiner à lui raconter des blagues, à lui souffler les derniers potins de la ville, il ne veut rien savoir. C'est fini, terminé. Bon maintenant, ça suffit Alicia. Tu as assez perdu de temps avec lui.

alicia_025

     Aaah, elle retrouve son humeur, mon Alicia. La voilà en boîte, qui se tortille sur une danse ridicule appellée le Smustle. C'est pas tout ça, mais tu as du boulot, ma belle.

     - Je sais, mais laisse-moi m'amuser un peu.

     Ok, amuse-toi, mais pas trop longtemps. Je vois tes barres baisser. Si tu ne dégotes pas tout de suite une nouvelle victime, je te renvoie illico à la maison et tu feras du sport tout le reste de la journée pour avoir une promo !

alicia_026

     Voilà, tu vois quand tu veux ! Après avoir dansé dix bonnes minutes, la voilà qui repart en chasse. Et devinez sur qui elle va jeter son dévolu ? Le serveur de la boîte ! Un gars assez mignon, et en plus il aime le sport, comme elle. Si ça c'est pas un coup de pot. Apparemment, la conversation à l'air assez gentille. Le serveur rit et ne cesse de la dévorer des yeux (qui ne le ferait pas, franchement ?).

     Tu vois que tu es encore capable d'attirer les hommes dans tes filets, Alicia. Celui-ci semble bon pour la marinade. A toi de ne pas tout faire rater quand sera venu le moment d'un rendez-vous.

alicia_027

     Mais pour le moment, c'est l'heure d'aller bosser.

     - J'aime pas ce costume, il est ridicule et ils n'ont même pas eu l'idée de prévoir une place pour les oreilles dans la voiture !

     Ah ça, les oreilles elles prennent de la place, c'est le moins qu'on puisse dire. Mais ne t'en fais pas, demain on regardera le journal pour voir si on trouve une place dans la flemmardise. Ca te laissera plus de temps pour le challenge... euh... je veux dire, pour retrouver ton honneur. Ouf, elle n'a pas entendu, elle est déjà partie. C'est que je n'ai pas trop envie de lui dire que je me sers d'elle pour gagner un challenge, imaginer la tête qu'elle me ferait !

alicia_028

     De retour à la maison, direction la douche et le téléphone. Le serveur, tout content à l'idée de revoir l'a jolie blonde qui l'a accosté au bar, répond aussitôt à l'invitation. Ca y est, Alicia, tu vas te refaire, avec ça. A peine arrivé, le gars lui fait déjà montre de son attirance. Il parait que ça coiffure est si belle qu'il se pâmerait d'amour pour elle (pour Alicia, pas pour la coiffure). C'est dans la poche, ma fille. Tu vas te me l'emballer vite fait, bien fait, celui-là !

alicia_029

     Ah, on peut dire qu'elle commence fort, Alicia. Elle a ressorti l'arme ultime : le massage. Et je peux vous dire que le serveur apprécie. Qu'est-ce qu'elle est douée. Ce n'est pas parce qu'elle est blonde qu'elle ne sait pas y faire. Elle tient le serveur de le creux de sa main. Je sens que ce soir va être un grand soir. Et on continue la soirée par des blagues idiotes mais qui le font rire, des petits gestes attentionnés, des paroles très... explicites :

     - Oh, vous savez, je n'ai encore jamais rencontré d'hommes aussi séduisants que vous ! Vous avez un charme touuuuuuuuut à fait unique ! Aucune fille ne doit pouvoir vous résister, vous êtes siiiiiii attirant.

     Elle le charge, là... Oh, comme elle le charge !

alicia_030

     Et après l'avoir bien mis en condition, un petit slow langoureux (sans musique) s'impose. Et le serveur n'a pas résisté, trop heureux de faire la connaissance rapprochée du joli corps de mon Alicia. Regardez-la, la voyouse. Il est à peine dans ses bras qu'elle lui fait un toucher de fesses divin. Mais c'est qu'il a l'air d'apprécier, le bougre ! Il me tourne le dos, dommage, mais je peux quand même voir le sourire béat qui s'affiche sur son faciès réjoui. Forcément, danser avec une beauté comme Alicia, ce n'est pas donné à tout le monde.

alicia_031

     Mais... mais... pourquoi tu t'arrêtes ? C'était dans la poche. Tu n'avais plus qu'à le basculer et...

     - J'en ai marre, je suis fatiguée, je veux dormir !

     IL N'EN EST PAS QUESTION ! Tu vas me faire le plaisir de terminer ce que tu as commencé ! Et ne t'adresse pas à moi quand tu es avec quelqu'un. Le serveur ne me voit pas, lui. Il va te prendre pour une tarée s'il remarque que tu parles dans le vide, et il va te plaquer là vite fait, bien fait. Alors maintenant, tu cesses de faire ta chochotte et tu l'emballes ! Faut vraiment être ferme, avec elle. Tête de mule, va.

alicia_032

     Et bah voila ! Tu vois, quand tu veux ! Deux réussites pour le prix d'une. Un rendez-vous paradisiaque qui a remonté un peu tes barres et un baiser langoureux (là, ça fait un point, mais chut, ne lui dites rien). Franchement, cela ne valait-il pas le coup de souffrir un peu ? Quand je te disais que c'était dans la poche. Bon, bien sûr, le boulot est loin d'être fini. Ce soir, il est un peu tard mais demain, tu vas conclure avec lui, et plutôt trois fois qu'une !

     - Trois fois ? T'es folle ?

     Ce sera trois fois ou rien, compris ? Allez, tu as bien mérité d'aller au dodo. La journée est enfin terminée. Bonne nuit, Alicia Delanzo.


Score de la troisième journée : moins 8... c'est pas encore ça, mais avec l'emballage party que j'ai prévu demain, ça va vite remonter !

Posté par ParkerJones à 13:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 mai 2006

Alicia, Jour 4

alicia_033

    Allez, Alicia, c'est l'heure de se lever ! Debout ! Cesse de rêver du serveur, de toutes façons, tu vas le revoir aussitôt que tu auras mis les pieds sur le sol. C'est que je t'ai prévu une bonne journée, ma cocotte !

    - Mmmh... encore un peu...

    Nan, nan, tu as assez dormi comme ça, il est temps de reprendre du service. Dois-je te rappeller l'échec total avec Pierrick ? Je te prie de croire que tu vas me l'emballer, le serveur, à tel que cet échec s'envolera aussitôt de tes pensées (et des miennes par la même occase...)

alicia_034

    Allez, pas le temps de prendre de petit dèj, s'agit de pas perdre de précieuses minutes. De toutes façons, avec le rendez-vous paradisiaque qu'Alicia a intérêt à avoir, ses barres vont remonter très vite. C'est parti. Aussitôt invité, Alicia invite le serveur à tester son tout nouveau jacuzzi dernier cri, qui diffuse une bonne senteur d'huile de rose.

    On se doute bien de ce qui va se passer dans quelques instants. Connaissant Alicia comme on la connait, il va y avoir gala-gala party aquatique.

alicia_034

    Et youpi tralala, à cheval sur les genoux d'Alicia-cia ! Ok, j'arrête de chanter... Alicia a enfin réussi a conclure avec le serveur. Il était temps. Je voyais l'instant où elle allait s'enfermer dans sa chambre en pleurant et en hurlant qu'elle était bonne à rien et que c'était de ma faute. Mais fort heureusement pour moi et mon moral, tout va dans le meilleur des jacuzzi (et ça fait 4 points, mine de rien).

    Le serveur a particulièrement apprécie la visite des profondeurs... du jacuzzi, hein ? Vous aviez compris... Il ne manque d'ailleurs pas d'en faire éloge à mon Alicia :

    - Oh Alicia, vous êtes si... Si...

    Même que les mots lui manquent...

alicia_036

    Et on continue ! Après l'avoir bien allumé dans le jacuzzi, fallait surtout pas le laisser s'éteindre, le serveur. C'est exactement comme la vengeance, plus c'est bouillant, mieux c'est. Après avoir testé le bain à remous, voilà maintenant qu'Alicia fait une enquête approfondie sur le confort de la banquette arrière de sa Smoogo. Les conclusions se tirent d'elles-mêmes, y a qu'à voir l'image. Ca s'appelle : s'envoyer en l'air... (oh c'est fin, ça...) Et un point en plus ! Oh, c'est vrai, chut. C'est qu'elle est pas au courant, Alicia. Manquerait plus que je me trahisse, j'aurais l'air bête. Comment je pourrais lui expliquer, hein ?

alicia_034

    A croire que rien ne l'arrête ! Après avoir mis à rude épreuve la suspension de la voiture, voilà qu'Alicia demande le serveur en fiançailles ! Rien que ça ! Remarquez, ça tombe bien par ce que comme elle doit etre mariée avant son passage a l'age sénior... Au moins, elle a son futur sous le coude.

    Une chose est sûre, c'est que le futur, ça l'a enchanté. Ah, comme il l'aime Alicia. Exactement comme Pierrick a son époque... sauf que pour lui, ça avait mal tourné. J'espère sincèrement qu'elle va pas nous refaire la même bêtise, sinon, pour le mariage, c'est rapé...

alicia_034

    Et allez, pas le temps de refroidir, il faut garder la forme. Et un point en plus pour le test du matelas. Une gala-gala party sous le signe du feu d'artifice... Moi j'dis : elle est forte, Alicia. Faire trois gala-gala dans la même journée, faut être soit maso, soit fortiche, et Ali, elle est fortiche. Par contre, le pauvre serveur est tout dans les vappes, après cette journée fiesta. Il ne tient plus sur ses guibolles, il manque de confondre porte et fenêtre... Bref, si ça c'est pas de l'amour, je me demande ce que c'est.

alicia_034

    Non mais regardez-moi ça, on peut dire qu'il est gonflé, lui. Le serveur est à peine parti que le Pierrick apparait pour piquer le journal sous le nez d'Alicia. Mais Alicia, fait quelque chose, tu vas quand même pas le laisser...

    - Oh, tu sais, ce n'est qu'un journal, et puis tu m'as dit de ne plus m'occuper de lui... Et bien c'est ce que je fais, je ne m'occupe plus de lui !

    Mais quand même ! Un vol de journal... ça va chercher dans les... euh... 100§ d'amende ?

alicia_034

    Enfin bref... après cette journée particulièrement riche en émotion, il est temps de se détendre un peu... en faisant du sport ! Oui je sais, elle a géjà fait pas mal de sport, aujourd'hui, mais ça montait pas sa barre de physique tandis que ça, si.

    - Pffff, j'en ai marre, je peux pas aller me reposer un peu ? trois gala-gala party, ça tue sa bonne femme.

    C'est moi qui vais te tuer si tu n'obéis pas rapidement. Voilà, brave fille. On allume la télé et on fait quelques exercices. Crois-moi, arès tu me remercieras...

alicia_034

    Voyons voir, quelle heure est-il ? 23h ? Parfait ! Après la douche, le téléphone. Je viens de voir dans ton carnet rose de numéro de téléphone la photo d'un gars assez mimi que tu pourras faire tomber dans tes filets.

    - Mais...

    Taratata ! Pas de "mais" ! Tu téléphones, allez zou ! Voilà, c'est ça. Alicia a toujours été très douée en conversation téléphonique (à mon grand désarroi... qui est-ce qui paye la facture, à votre avis ?). Et elle sait choisir les mots. Là, par exemple, elle est en train de vanter les mérites du baiser Simien. Je sens qu'on va rigoler, demain... parce qu'il va falloir le tester, ce fameux baiser !

alicia_034

    Maintenant, tu as le droit de prendre un bon repos bien mérité. N'oublie pas que demain, tu travailles à 15h et tu dragues avant le petit dèj alors repose-toi, tu vas avoir besoin de force.

    - Merci, c'est gentil de me laisser enfin dormir. Bonne nuit.

    C'est ça, bonne nuit...


Score de la quatrième journée : moins 2... Ahah ! Si ça c'est pas du rattrapage ! Encore un petit effort et on revient dans le positif !

Posté par ParkerJones à 16:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 mai 2006

Alicia, Jour 5

alicia_043

    Tiens, tu es réveillée... je pensais que tu allais encore dormir un peu. Mais tu as raison, plus tu te lèveras tôt, mieux ce sera ! Oh, et puis arrête de faire cette mine boudeuse. Je prévois encore une superbe journée que tu n'oublieras pas de sitôt. Tu sais, le genre de journée où ça fini...

    - Tu peux pas parler moins fort ?

    Bah, pourquoi ? Allez, ma cocotte, debout ! Y a du boulot !

    - Pas aujourd'hui, j'ai la migraine...

    Bien sûre, et moi je suis la reine de Sim Land ! Tu as de l'aspisim dans le placard de la cuisine, si c'est là, c'est pas pour des prunes !

alicia_043

    C'était lui le blondinet de ta liste de téléphone ?

    - Bah oui, pourquoi ? Il s'appelle Edouard.

    Et c'est normal s'il est pas blond, là ? Ok, je me tais et je laisse mademoiselle à ses occupations. Le dénommé Edouard, allez savoir pourquoi, était blond sur la photo qui traînait dans le carnet d'Alicia. C'était peut-être une vieille photo, si ça se trouve. Mais bon... blond ou pas, le gars est en train de craquer pour mon Alicia qui lui fait les yeux doux. Eh bien, je peux vous dire qu'elle a pas fait long feu, la migraine, et tout ça sans prendre d'aspisim, s'il vous plait ! Le pouvoir mental d'Alicia est si grand qu'elle est capable de se soigner rien qu'en dragant, chapeau !

alicia_045

    Ben mon n'veu, on peut dire qu'elle aura pas perdu de temps, elle ! J'ai même pas le temps de faire une pause vidange qu'elle est déjà en train de lui sortir le grand jeu ! Le massage ! Ca, c'est un truc qui ne rate pas. Elle le masse consciencieusement, elle le détend, elle lui fait voir un tout petit bout du septième ciel et le pire, c'est qu'il en redemande.

    - Ah ! Alicia... vous êtes si douée avec vos mains. Mais, comment vous faites ?

    - Oh, vous savez, je suis partie deux ans en Thaïlande, dans un autre pays, c'est assez loin d'ici. Là-bas, j'ai rencontré des moines Bouddhistes qui m'ont appris à utiliser l'opium sur un cheval, à travers les plaines de Russie. C'est d'ailleurs ici que j'ai pu gravir les marches de la haute muraille de Chine, celle qui part de Bruxelles jusqu'à arriver à Helsinki !

   Quoi ? Non mais, hé ! Tu ne sais même pas de quoi tu parles ! Tu crois qu'il va gober cette histoire, franchement ? Y a des jours où je me demande vraiment ce qu'elle fichait en classe... Vous croyez que c'est à cause des cheveux ?

alicia_043

    Ca y est, Edouard est parti, et je suppose que tu es fière de toi ?

    - Oh, ça oui alors ! Si tu avais vu les regards enamourés qu'il me lançait !

    Mouais, t'as quand même de la chance qu'il ne connaisse pas sa géographie. Parce que je te ferais remarquer que la Chine, c'est pas à Helsinki... M'enfin bon, on est à Sim Land ici, les cartographes ont peut-être fait du sale boulot. Et puis ça te prend souvent de jardiner alors que tu bosses dans cinq minutes ?

    - Ben quoi, ça me détend !

    Ok, si tu le prends comme ça, tu me feras un plaisir de tout tailler et de semer de la pelouse...

alicia_043

    Alicia ! En voiture ! Voilà ton transport. Je sais, tu as encore le droit à cette Smoogo pourrie, mais quand tu auras travaillé un peu ton physique, chose que tu ne fais pas...

    - Ah, mais je proteste ! Je te signale que j'ai eu trois gala-gala, hier !

    Et moi, je te signale que ça n'augmente pas ta barre de physique, le gala-gala, sinon ce serait trop simple. Allez, arrête de discuter et grimpe là-dedans... Et ce n'est pas la peine de penser à faire du gringue au conducteur !

    - Oh, c'que t'es pas drôle... je voulais juste... Oh, regarde ! Ca y est, ils ont prévu un trou pour les oreilles, t'as vu ?

    Hélas... oui... j'ai vu... c'est une blonde, ne lui en voulez pas.


alicia_043

    A peine rentrée du boulot, mademoiselle Alicia fonce sur la douche en même temps que le téléphone (ne me demandez pas ce que ça fait, le téléphone sous la douche, j'ai pas voulu voir ça). Et voici le gars Edouard qui revient, les joues rouges, le corps tout frissonnant à l'idée de revoir ma belle briseuse de coeurs.

    Vous connaissez Alicia, elle n'a pas mis longtemps avant de le mettre à genoux devant elle. A force de compliments, de massage et de clin d'oeil très accrocheur, elle lui roule une de ces pelles dont elle a le secret qui s'appelle : un baiser langoureux ! Oui m'dame ! Et ça, ça fait... hein ? Ah oui, chut... (un point... chuuuuuut...)

alicia_043

    Et après les hors d'oeuvres, on passe au plat du... Stop ! Alicia ! Ecarte-toi de ton Edouard ! Tu as vu à droite... euh gauche, je veux dire. Eh oui, revoilà le Pierrick. M'est avis qu'il n'a pas envie de te lâcher la grappe. Et regarde-le, comme il te nargue à te dire bonjour comme si de rien n'était. C'est ça, reste éloignée d'Edouard, manquerait plus qu'il nous refasse une autre scène de jalousie, avec le mal de chien qu'on a eu à récupérer les points... euh... l'honneur d'Alicia.

alicia_050

    La voie est libre, Alicia, l'intrus est parti ! Alors tu vas me faire le plaisir de... ok, pas besoin de moi, ils sont déjà sous l'eau à faire du gala-gala en apnée. Vous le dites, si vous avez besoin d'aide, d'accord ? Bon, pendant qu'ils ne m'entendent pas, faisons un récapitulatif : un baiser langoureux, ça fait 1 point. Un gala-gala avec townie, ça fait 2 points... Bah c'est bien, ça, on se refait !

    Tiens, les revoilà qui reviennent à la surface. Alors, c'était bien ? Pas besoin de réponse, je vois parfaitement au sourire du gars qu'Alicia a dû lui montrer le douzième ciel. Oui, je sais, c'est un peu haut, mais elle est douée, Alicia. Puis tenez, au passage, vous avez pas remarqué que le faux blondinet est redevenu vrai blondinet ? Rah, j'aime pas ces gars qui cachent leur vraie couleur sous une perruque de mauvaise qualité !

alicia_043

    Alicia, ma fille, je crois que tu as bien travaillé, aujourd'hui. Demain, il faut faire un beau final à la conclusion, histoire de remonter dans l'estime de toute la gente masculine.

    - Ca veut dire que je peux enfin dormir ?

    Evidemment, tu l'as bien mérité.

    - Tant mieux... c'est fou ce que tu me fatigues...

    On va faire comme si j'avais pas entendu, mais la prochaine fois, je me vengerais...


 

Score de la cinquième journée : 1 point ! Youhou ! Dans le positif !

Posté par ParkerJones à 12:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

28 mai 2006

Alicia, Jour 6

alicia_052

    C'est encore une journée qui commence pour notre tombeuse préférée. Elle a visiblement bien dormi et est donc de bon poil, ce qui change un peu de d'habitude. Ce matin, elle bosse de bonne heure, ce qui ne l'enchante gère, mais si vous tendez bien l'oreille, vous pouvez l'entendre pousser la chansonnette sous la douche.

    - Je suuuuuuuuuis une tooooooooombeuse... Atteeeeeeeeeeentiooooooon à vouuuuuuuuuuuuuus...

    Oui, bon, ok, c'est pas vraiment le genre de chanson que j'aurais voulu entendre mais bon, on pas chipoter non plus. Allez Ali, grouille-toi, ta voiture t'attends !

alicia_053

    A peine rentrée du boulot, Alicia doit encore ramasser la poubelle que le sieur Pierrick, dans toute sa bonté, à décidé de passer à tabac ! Tiens, ne serait-ce pas l'ombre d'une nouvelle conquête, derrière elle ? Ah bah, si. Voici Alex, le collègue d'Alicia (elle n'a pas pu s'empêcher de le ramener à la maison... remarquez, c'est pas moi qui vais m'en plaindre). Dis-moi Alicia, tu comptes le passer à la marinade, celui-là ?

    - Bah oui, pourquoi ?

    Non, juste comme ça. En attendant, tu pourrais peut-être t'arranger pour avoir son numéro et le renvoyer ensuite chez lui. Je sais pas si tu te souviens, mais tu as un truc à finir avec le vrai-faux blond.

alicia_054

    Parfois, Alicia peut être très obéissante comme elle peut être très têtue. Je lui avais dit d'inviter son faux blond mais mademoiselle a décidé qu'elle allait le rejoindre en ville. Comme j'ai pas mon mot à dire, je la laisse faire. A ce propos, j'espère vraiment que tu sais ce que tu fais.

    - Mais oui, t'en fait pas. J'ai envie de lui faire faire une petite visite des boutiques, si tu vois ce que je veux dire.

    Mouais... je vois... mais je vois surtout que je me souviens du coup où tu as failli emballer une petite vieille à la place de ton flic ! Bon allez, zen... si ça se trouve, pour une fois, elle sait peut-être VRAIMENT ce qu'elle fait !

alicia_055

    Ah, bah le voilà le vrai-faux blondinet. Il a pas remis sa perruque noire. Tant mieux, parce que perso, je le préfère comme ça, et Alicia aussi semble-t-il. Regardez-la qui se colle langoureusement à sa pauvre victime. Non mais franchement, tu crois que c'est un endroit pour danser un slow ? En plus, y a pas de musique.

    - Mais si, seulement toi, tu l'entends pas !

    C'est pourtant pas faut d'avoir monté le son de mes hauts-parleurs... Ok, fais ce que tu veux, après tout. Tête de mule, va !

alicia_056

    Je vous parie dix simflouzes qu'elle va lui faire le coup du "tu m'aides à choisir ?".

    - Mon chou, je sais vraiment pas quoi prendre, tu m'aides à choisir ? Qu'est-ce que tu dis ce cette petite robe très courte ? J'aime bien le col échancré jusqu'au nombril...

    - Tu sais, tu es magnifique dans tout ce que tu portes.

    Si ça, c'est pas de l'amour aveugle, je me demande ce que c'est. En tout cas, j'ai gagné mon parie, vous me devez tous dix simflouzes.

alicia_057

    Après avoir porté son dévolu sur une petite robe assez seyante et sexy, la voilà qui sussure quelque chose à l'oreille de son prince charmé. Naturellement, elle fait exprès de parler à voix basse pour pas que je l'entende. Mais pas besoin de savoir ce qu'elle lui a dit pour comprendre ce qui va se passer. Quelques secondes plus tard, le faux blond s'approche à pas de loups de la cabine, regarde autour de lui et rentre carrément de dedans ! J'espère qu'il a vérifié que c'était bien Alicia qui y avait derrière le rideau, avant de l'ouvrir...

    Et youpi tralala ! Et deux points, deux ! Ah, c'est beau de voir ça, je vous jure. Mon crayon est tout content de pouvoir noter le score.

    - Le score ? Quel score ?

    T'occupe pas, Ali, je t'expliquerais...

alicia_058

    Ragaillardie par cette gala-gala party dans les cabines d'un magasin surper connu, Alicia décide de ramener le prince charmé chez elle. C'est que t'en as pas fini avec lui, ma très chère. En bonne tombeuse qui se respecte, tu dois lui faire découvrir le confort de ta Smoogo pourrie... euh... je veux dire... ta Smoogo sublime (et en plus, elle se vexe vite !). Histoire de pas laisser le gars refroidir, elle le met en condition pour un prochain youplaboum. Un petit pinçage de fesses et... Ah, Alicia ! C'est d'un romantique, franchement. T'as pas trouvé mieux pour ne pas le laisser s'éteindre ?

alicia_059

    Finalement, le pinçage de fesses a eu de l'effet. La Smoogo en est toute retournée d'une telle activité en si peu de temps ! Et vous savez ce que ça fait, ça ? Un point de plus ! Hé hé, je sens la fin des ennuis arriver. Alicia va enfin redorer son blason de dangereuse séductrice et moi, je n'aurais plus l'air ridicule avec mon score dans le négatif.

    Le youpitralala à peine achevé (sur un rendez-vous paradisiaque, s'il vous plait, Alicia a brillamment fait péter le compteur à 7 heures et des brouettes), elle le renvoie chez lui sans autre forme de procès et se précipite aussitôt sur le téléphone. Bah, tu fais quoi ? T'as vu l'heure ?

    - Je me sens encore en forme pour mettre les bouchées doubles, alors fiche-moi la paix et laisse-moi faire.

    Et casse-pieds avec ça...

alicia_060

    Aaaah, je comprends, elle avait son collègue dans la mirette depuis longtemps. Bon, c'est pas vraiment une flèche point de vue beauté mais il rapporte des points, alors on va pas chipoter. Et ça ne fait même pas dix minutes qu'il est arrivé qu'elle lui sort déjà le grand jeu. L'arme secrète que vous connaissez tous : le massage ! Et je peux vous dire que ça fait de l'effet, ce truc-là. L'Alex, elle te me l'a emballé en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ! A force de "mon chou" et autres gentillesses de ce genre, elle l'a mis dans sa poche et a fait en sorte qu'il y reste.

alicia_061

    Rapide et efficace ! Et un baiser langoureux, un ! Ah, c'est beau de voir ça, vraiment. J'en ai presque la larme à l'oeil après tous les déboires que la pauvre Alicia m'a fait subir. Oui oui, j'ai bien dit "m'a fait subir". Parce qu'elle, elle n'avait pas le moral mais moi, c'était encore pire ! Je m'échine à lui rendre la vie plus facile et elle n'en fait qu'à sa tête, prétextant qu'elle se débrouille très bien sans moi. Alors moi, vous le savez, je la laisse faire à son idée, mais non, ça marche pas. Mademoiselle est tellement têtue que toute les gaffes qu'elle fait, c'est pour ma pomme parce que j'aurais dû "lui dire ce qu'il fallait faire". Y a vraiment des jours où on a envie de lui mettre des baffes, à Ali.

alicia_062

    Tenez, à propos de claque, vous pouvez pas savoir comme ça fait mal d'en recevoir une ! Demandez à Alicia ! Cette andouille n'avait pas envie de s'arrêter en si bon chemin et à décidé d'emballer son collègue de travail dans le bain à remous. Quelle erreur ! A peine ont-ils commencé que le blondinet est arrivé en courant et en hurlant à la trahison ! Aaaaaah Alicia, je te déteste ! Tu pouvais pas regarder si la voie était libre avant d'entamer l'approche aquatique ! Tu sais ce que ça fait, ça ? Ca fait dix points en moins et une bonne paire de claques a assommer un boeuf ! Tu l'avais cherché, s'pèce de têtue. Ah bon sang, c'que j'suis furax... A peine revenu dans le positif que nous revoilà dans le négatif... Oh, ça m'gonfle !

    - Maaaaaaaais... c'est pas de ma faute ! J'te jure ! Il est arrivé comme ça, sans prévenir ! Et puis c'est quoi cette histoire de points ?

    Ne change pas de sujet, s'il te plait ! A cause de toi, ma réputation est en jeu ! Et puis la prochaine fois que tu auras un rendez-vous paradisiaque, assure-toi d'emballer quelqu'un d'autre APRES que le premier t'es ramené le cadeau, compris ? Raah, j'suis furax...


Score de la sixième journée : moins 5... J'en ai marre... J'en ai marre... J'en ai marre... J'en ai marre... Mais comment ils font, les autres ?

Posté par ParkerJones à 12:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

31 mai 2006

Alicia, Jour 7

    Une nouvelle journée se lève pour mon Alicia. Ce matin, elle bosse à neuf heures, donc la voiture vient à huit heures. Et naturellement, à sept heures et demi, Ali dormait toujours. J'ai donc sonné l'alerte général et le branle-bas de combat. Allez hop ! Toilettes, douche et qu'ça saute, soldat !

    - Chef, oui chef !

    J'aime quand on exécute mes ordres. La voilà qui va sagement rejoindre la voiture qui l'attend depuis une demi-heure.

    - Dis donc, tu as vu le chauffeur ? Pas mal, non ?

    Laisse tomber, les chauffeurs, ça se drague pas. Dommage, d'ailleurs, parce que ça nous ferait des PNJ en plus...


    Avec ce qui restait sur le compte bancaire d'Alicia, je me suis permise de profiter de son absence pour faire quelques réaménagements majeurs de la maison. Comme vous pouvez le voir, je l'ai agrandie, j'ai changé la salle de bain de place, j'ai prévu la future chambre du bébé (Alicia va se demander pourquoi il y a une pièce vide mais je vous interdis de lui en parler pour l'instant). Et pour finir, je n'ai pas été bête, j'ai fait un petit balcon derrière la maison pour y mettre le jacuzzi. Je vous jure que si on surprend encore Alicia en pleine frasque aquatique, je veux bien me pendre !


    Et Alicia revient du boulot, toute heureuse d'avoir reçu une promotion. Elle est maintenant un espoir du sport. Et c'est à qui qu'on dit merci ? A Bibi, bien sûr. Allez, aujourd'hui, s'agit pas de chômer. On a pas mal de points... euh... d'honneur à rattraper. Non mais c'est vrai, quoi. Non seulement Alicia a le moral dans les talons mais moi, je suis la risée de tous.

    Aussitôt rentrée, douche et téléphone. Elle n'en a pas fini avec son collègue, le fameux Alex. Le baiser langoureux, c'est fait. Il manque les gala-gala pour terminer la conclusion en bonne et due forme. J'ai quand même eu une bonne idée de mettre le jacuzzi ici, n'est-ce pas ? En tout cas, ils ont l'air d'apprécier, les tourtereaux. Et deux points, deux !


    Pourquoi s'arrêter en si bon chemin quand on est toujours en forme ? Après deux ou trois autres explorations sous-marines, histoire de compléter un peu la barre de relation, Alicia lui sort le grand jeu. Non, pas le massage ordinaire. Eh oui ! Elle a un peu revu son système de drague, la petite. Maintenant, elle fait du massage aquatique. Tout aussi efficace, si ce n'est pas plus. J'en suis presque jalouse... Moi aussi, je voudrais un massage dans un jacuzzi !


    On ne vantera jamais assez les mérites de la Smoogo. Non contente de rouler à l'essence, elle a aussi des amortisseurs extrèmement résistants qu'Alicia a bien envie de montrer à Alex.

    - Tu sais, mon chou, cette voiture ne paye pas de mine de l'extérieur, mais à l'intérieur, c'est mieux qu'un jacuzzi.

    - Oh, Alicia, tu sais parler aux hommes, toi !

    S'il le dit... En tout cas, ça me rapporte un nouveau point, ça. Je suis contente !


    Houla ! Alicia, attention derrière toi ! Le vrai-faux blondinet est là. Tu as de la chance, il s'en va, mais tu prends des risques, là !

    - Mais ne t'en fais pas, je sais ce que je fais. Et puis, il est déjà presque plus là, qu'est-ce que je crains ?

    A part une nouvelle paire de baffe, pas grand chose... C'est moi qui perds le plus, dans cette histoire.


    - Alicia, j'ai vu que tu avais le tout dernier lit de chez Faigrododo ? dit Alex. Il doit être vraiment confortable, non ?

    - Tu veux essayer ?

    - Je n'osais pas te le demander.

    Humph... ce gars-là, c'est un "aspiration amour" que ça ne m'étonnerait pas. En attendant, ça fait les affaires du score. Un point en plus. Si avec tout ça, Alicia ne retrouve pas son honneur, je me demande ce qu'il faudra de plus.


    La journée s'achève dans le bonheur total. Moi je m'endors, mais Alicia est presque prête à remettre ça. Mais il ne faut pas abuser des bonnes choses. Demain, après le boulot, je te promets que tu auras de quoi t'amuser.

    - Bien, bah dans ces cas-là, je file me coucher. Finalement, je suis un peu fatiguée, pas toi ?

    Si beaucoup. Rien que de te voir faire, ça m'épuise. Mais... Oh ! Regarde-moi ça. Voilà ton amoureux actuel qui arrive avec son sac magique pour t'offrir une magnifique fontaine en cadeau ! Bon, je crois qu'on ferait mieux de s'en débarrasser, de ce cadeau... si jamais l'un des amants d'Alicia tombait dessus, le Bon Sim seul sait ce qui se passerait.


    Non, je ne me suis pas trompée dans mes images. C'est bien la deuxième fois en une heure qu'Alex rapplique pour lui offrir une fontaine ! Résultat des courses, voilà qu'Alicia se retrouve avec deux fontaines sur les bras. Je ne sais pas si c'est un bug ou si le gars a de l'argent à jeter par les fenêtres, mais en tout cas, il nous garni le compte en banque sans le vouloir. Avec ça, je vais pouvoir revoir le mobilier de la demoiselle. Elle qui voulait vivre dans un palace, elle vient de s'en approcher...


    Décidément, il ne dort jamais, lui ! Après les deux visites pour les fontaines à 5000 et des bérouettes, voilà qu'il revient une troisième fois pour lui offrir un bouquet de roses. J'en suis presque déçue... j'aurais préféré qu'il ramène une troisième fontaine... M'enfin, faut pas demander le bras quand on a déjà une bonne partie de la main...

Score de la journée : -1 point... C'est marrant, j'ai comme une impression de déjà-vu...

Posté par ParkerJones à 16:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 juin 2006

Alicia, Jour 8

    Ce matin, Alicia a fait des efforts pour se lever de bonne heure. Il faut dire qu'elle commence assez tôt, ce qui ne lui laisse pas beaucoup de temps pour draguer et encore moins pour apprendre à faire la cuisine. La seule chose qu'elle sait faire, ce sont les céréales. Ah, ça ! Les céréales, elle en mangerait à toutes les sauces. Encore une chance que je veille un peu sur sa ligne. Parce que si tu tiens à garder tes jolies formes de femme fatale, il faudrait que tu fasses un peu attention à ce que tu manges.

    - Bah ! Avec tout le sport que je fais, je risque pas d'avoir quelques kilos mal placés !

    Bien évidemment, je me doute parfaitement qu'elle ne parle pas de footing...


    - Ah ! Mais quelle horreur ! C'est quoi ces petites choses monstrueuses qui grouillent devant ma porte ?

    Ce sont des cafards...

    - Mais c'est horrible ! Ah, puis je m'en mets plein les baskets !

    Laisse, on appellera le désinctiseur quand tu seras rentrée du boulot. Avec un peu de chance, ce sera un gentil garçon très mignon qui te regardera avec des yeux éperdus d'amour... Comme les autres, quoi.


    Les temps sont plutôt rudes, actuellement. Pas de grives à portée de main, il va falloir manger des merles. Mais ce n'est pas en restant enfermée à la maison qu'elle va en trouver, des merles. Dis, Ali ? Ca te plairait d'aller faire un petit tour au bowling du centre-ville ? Tu sais, celui qui fait resto en même temps.

    - Tu crois que je pourrais rencontrer quelqu'un d'assez aimable et qui accepterait un rendez-vous avec moi ?

    Evidemment ! Pourquoi tu crois que je te pousse à aller te balader ? Si tu restes enfermée dans ta petite baraque, tu ne risques pas de rencontrer une nouvelle âme soeur. Faut savoir faire des kilomètres, parfois, pour trouver le merle.


    Et elle à peine arrivée dans le resto bowling qu'elle l'a déjà trouvé, le merle ! Enfin, je devrais dire : le moineau déplumé. M'enfin, quand on a pas de grive... oui je sais, je vais pas vous la refaire celle-là. Comme je l'avais prédit, ce moineau-là n'a d'yeux que pour Ali qui lui en met plein les mirettes avec ses formes avantageuses et son sourire colgate. Ajoutez à cela la mini-jupe et le bustier rouge, et le gars lui tombe dans les bras avec une facilité déconcertante. C'est tellement simple que je m'ennuyerais presque...


    Mais... Alicia ? Je peux savoir ce que tu fais ?

    - Ah ! Attend un peu, tu me déconcentres ! Et... STRIKE !

    Mouais, pas difficile de faire un strike, y avait qu'une quille.

    - Normal, j'ai eu les autres avant. Ah, t'avais raison, c'est une bonne idée de venir ici, je m'amuse comme une petite folle.

    Oui, et tu vas arrêter de t'amuser parce qu'il y a ton moineau qui t'attend. Alors haut les coeurs, cocotte, et à la guerre !


    Tu sais, quand je disais "à la guerre", tu n'étais pas obligée de sortir tout de suite l'artillerie lourde ! M'enfin, si ça lui fait plaisir. Tu fais ce que tu veux, après tout. C'est toi la séductrice, moi je suis juste le doigt qui clique sur des boutons pour t'aider un peu. Au fait, Ali... Tu peux me dire pourquoi il est habillé en pyjama tâché, ton moineau ?

    - Attends, je vais lui demander.

    Mais n...

    - Dis-moi, mon chou, quel est donc ce costume étrange que tu portes-là ? Viens-tu d'un autre pays ?

    - Oh cré diou, ben sûr qu'non ! Moi, j'suis ben d'part z'ici ! Dame, j'suis un pur du coin. C'te vêtement, c't'un costume d'travail. Sûr que quand on bosse au cul des vaches, faut ben être habillé pour point s'salir de davantage !

    M.E.R... veilleux... je sens que je vais adorer ce mec.


    Sous ma houlette, Alicia a ramené le paysan chez elle. Enfin, quand je dis paysan... Pour moi, c'est un flemmard négligé mais bon, si j'en crois les listes des nouveaux PNJ, celui-ci doit en faire partie, alors je ne vais certainement pas chipoter en dépit de l'odeur qui émane de ses fringues.

    - Oh, mais on dirait bien que tu es chatouilleux, mon chou... Guili guili guili !

    Non mais pincez-moi, je rêve ! Voilà qu'elle se met à lui faire des guilis partout... Et ta méthode de drague, Alicia ? Tu l'as oubliée dans ton tiroir ?


    D'accooooooord, je retire ce que j'ai dit. C'était juste une petite botte magique afin d'attendrir le paysan.

    - Oh, cré vin d'diou d'cré vin d'diou ! C'est-y qu't'es bonne, toué ! Dame, que tu m'fais ben d'l'effet qu'j'en suis tout r'tourné !

    Et encore, il a pas eu le droit au reste de la cargaison. Là, ce n'est qu'un prélude. Elle est juste en train de le mettre en condition pour le feu d'artifice.


    Tenez, en parlant de feu d'artifice, voilà le commencement ! Un beau baiser langoureux de derrière les fagots, v'là t'y pas que le gars est tout émoustillé ! Il voudrait bien lui faire part de sa surprise et de son contentement, mais il n'a le temps de rien faire. Faut reconnaître qu'Alicia ne le laisse pas beaucoup respirer. Bon, c'est bon Ali, lâche-le. Il va finir par nous faire une crise cardiaque, si ça continue.


    Elle est dans une forme olympique, mon Alicia ! Ca aide de travailler dans le sport. On est moins essouflé quand on fait des efforts et de la plongée sous-marine en apnée. Et à moins que je me trompe, cette plongée-là rapporte quand même quatre points ! C'est-y pas beau, ça ? Hein ? Ah, autant il y a des fois où j'ai envie de mettre des baffes à Alicia, autant là, je l'admire, je l'aime, je la vénère ! C'est une déesse, une professionnelle, une... ah, vous trouvez que j'en fais trop... ok, je me tais...


    Tu m'as l'air sacrément contente de ta journée, ma cocotte.

    - Tu m'étonnes, si je suis contente. Ils tombent tous comme des mouches autour de moi. Et puis celui-là... ouah... c'est un pro de la plongée sous-marine. J'ai hâte d'être à demain pour l'inviter une nouvelle fois ! Je crois qu'on n'a pas encore fait le tour du sujet.

    Ca, c'est le moins qu'on puisse dire. Il manque encore deux gala-gala pour en finir avec lui. Et profites-en, tu es encore jeune et innocente. Il arrivera un jour où tu te rangeras et où tu trouveras quelqu'un de bien, qui serait capable de passer le restant de ses jours avec toi...

    - Tu veux parler de mariage ?

    Qui ? Moi ? Naaaaaaaan... enfin... hum... va dormir, ça vaut mieux...


    Score de la huitième journée : 4 points ! Heeeeeeeeeeeehaaaaaaaaaaa ! Je suis de bonne humeur, tout d'un coup !

Posté par ParkerJones à 13:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]