17 mai 2006

Alicia, Jour 1

alicia_000

     Vous voyez cette belle plante boudeuse ? Elle, c'est Alicia Delanzo. Il n'y a pas longtemps, on prétendait qu'elle était incapable de mettre un seul homme dans sa poche. Je vous prie de croire que cette insulte l'a sérieusement vexée. Comment croire qu'un type puisse résister à cette poitrine, à cette peau satinée, à ces yeux verts, à ce minois charmant et cette blondeur naturelle ? C'est ce que qu'Alicia a voulu prouver à tout le monde. C'est qu'elle est têtue, avec ça. Elle y arrivera, c'est certain. Bientôt, toute la ville sera à ses pieds, à se pâmer d'amour pour elle, et elle restera là à les regarder d'un air hautain. C'est bien d'elle... Mais je crois qu'il temps maintenant de lui laisser sa chance. Alicia, en selle, tu vas leur montrer que tu es la meilleure !

alicia_001

     Tout commence dans une petite bicoque déjà meublée qui lui a coûté les yeux de la tête. Pensez donc : 15.000 § et quasiment plus rien en poche ! C'est bien une fille, et blonde de surcroît. Mais il parait que la maison était belle et que le jardinet était magnifique. Forcément, j'ai craqué et je la lui ai offerte. Bon d'accord, le confort laisse un peu à désirer et puis, c'est un peu petit pour entasser toutes ses conquêtes, mais j'ai confiance en Alicia, je sais qu'elle arrivera à changer cette cabane en maison de pa... euh... en jolie petite demeure trente pièces.

alicia_002

     Alicia est tellement exitée à l'idée de prouver à tout le monde qu'elle est la meilleure des séductrices qu'elle se jette sur le premier venu : le livreur de journeaux. Un certain Eliott Morvan. Dis, Alicia, tu ne crois pas qu'il est un peu jeunot, le petit livreur ?
    
     - C'est le seul qui me soit tombé sous la main.

     Ce n'est pas une raison. Tu devrais plutôt élargir tes recherches. Dans le journal, il y aura sûrement des petites annonces alors lâche-lui la main. C'est qu'il faut être ferme, avec elle, c'est une vraie tête de mule. Une tête de mule blonde... donc la pire tête de mule qui existe au monde.

alicia_003

     Brave Alicia, elle s'est décidée à lâcher le gamin pour aller jeter un oeil dans le journal. Bon, première chose à faire : trouver un travail. Bientôt, les factures vont arriver et il n'y aura pas le moindre sou pour les payer. Je sais que les heures de boulot sont des heures perdues pour la drague, mais tu parviendras à te rattraper, j'en suis certaine.

     Voilà, un joli petit emploi de mascotte sportive, tu en penses quoi ? Oui, je sais, tu seras affublée d'un ridicule costume de lama, mais il faut bien commencer quelque part. Le hic, c'est que le désir à long terme de la demoiselle est de devenir légende du sport, ce qui veut dire : horaires de cinglés... et donc, moins de temps pour faire gala-gala. Pauvre Alicia, elle ne sait pas dans quelles galère elle s'embarque.

alicia_004

     Alicia ! Pose ce journal tout de suite et regarde à la fenêtre, à six heures ! Mais non, pas la pendule. Quelle blonde... A la fenêtre ! Voilà. Tu vois ce que je vois ? Les yeux d'Alicia se mettent à briller. Enfin sa première victime. Elle en est toute contente et fonce rapidement lui dire bonjour, vous savez, ce genre de bonjour à coup de battements de cils irrésistibles. Alicia est championne en battement de cils, si si, je vous jure. Tenez, la preuve, le gars s'arrête aussitôt.

     Il s'appelle Pierrick et travaille dans la police... en même temps, pas besoin d'être une flèche pour le remarquer, vu le costard. Il a tout de suite remarquer la plastique irréprochable de mon Alicia et le maquillage subtil dont elle s'est parée. Ah oui, ça le maquillage, ça fait craquer les mecs. Et Alicia le sait bien.

alicia_005

     Seulement, le Pierrick, pour le séduire, il faut mettre le paquet. Regardez-le jouer sa mijaurée devant le coup de charme que mon Alicia tente de lui faire.

     - Alors, mademoiselle, en voilà des manières. Nous ne nous connaissons pas, enfin !

     S'il croit qu'elle va abandonner comme ça, il a tout faux. Hein, Alicia ? Tu ne vas quand même pas le planter là ? Fais-le donc rentrer à la maison, ce sera plus intime, et là tu lui sortiras ta panoplie de la dragueuse surdouée.

alicia_0061

     Qu'elle est obéissante. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Elle invite Pierrick dans sa petite bicoque qui sent très fort le déo bille spécial peau sensible (je t'avais dit de pas en mettre de trop). C'est marrant comme une maison associée au parfim d'un déo bille spécial peau sensible peut avoir comme effet. C'est un mélange qui rendrait un loup plus doux qu'un agneau. Preuve en image, Alicia est en train de le manger tout cru, l'agneau.

     - Oh, on ne vous a jamais dit que l'uniforme vous allait à merveille, mon cher ? dit-elle d'une voix suave.

     Forcément, si elle le prend par l'uniforme... Les types dans son genre doivent bien aimer se faire mousser par les filles dans le genre d'Alicia. D'ailleurs, à votre avis, pourquoi se baladerait-il en uniforme à longueur de journée ? Pour plaire aux nanas, pardi ! Ah, Alicia, tu tiens le bon bout (pas de commentaire, ok ?). Je te prédis que d'ici la fin de la journée, le beau flic est dans ta poche !

alicia_007

     Et pour l'avoir dans la poche, mon Alicia va sortir l'artillerie lourde : le massage. C'est une spécialiste. Si, si ! Elle a quand même fait trois jours d'études dans un centre de massage avant de se faire virer pour avoir fait gala-gala avec le directeur ! Du coup, elle n'a pas eu le temps d'obtenir son diplôme mais qu'importe ! C'est quand même une pro. Vous voyez comme le Pierrick apprécie ? Et il ne manque pas de lui dire :

     - Aaah, mademoiselle, vous avez des mains de fée. Je me sens vraiment détendu, maintenant.

     - Oh, vous savez, vous pouvez m'appeller Alicia.

     Ca y est, elle vient de charger une autre cartouche. Telle que je la connais, son prochain tir va faire très mal... à moins que le beau séduit s'en aille sans dire un mot...

alicia_008

     Allez, encore quelques travaux d'approche... Le rendez-vous est au top... pas encore paradisiaque mais presque et... Mais... mais ? Mais où-ce qu'il va ? Alicia, retiens-le !

     - Je peux pas, il dit qu'il a faim !

     Et le frigo, tu sais ce que c'est ? Espèce de... Bon, ok, je me calme. Il est parti mais le rendez-vous était quand même assez réussi puisque trente minutes plus tard, le revoilà qui dépose une fleur devant la porte d'Alicia. C'est pas ch'tit mimi, ça ? Je peux voir d'ici les petits coeurs qui commencent à flotter au-dessus de sa tête. Le pauvre, s'il savait qu'il est en train de tomber amoureux d'une panthère mangeuse d'hommes !

alicia_009

     Allez, Alicia, pas de temps à perdre. Maintenant que le vin est tiré, il faut le boire (là non plus, pas de commentaires... j'ai résolument l'esprit mal tourné). Un petit coup de téléphone à la tombée de la nuit histoire de pas perdre le contact :

     - Allô, Pierrick ? C'est Alicia. Oh, je suis vraaaaaaaiment désolée de vous avoir laissé mourir de faim, mais j'étais teeeeeellement absorbée par votre beau regard vert... euh gris ! S'il vout plait, je voudrais taaaaaant vous revoir ! Ce soir ? Tout de suite ? Je vous attends !

     Elle est douée, vous trouvez pas ? Une vraie comédienne. C'est qu'elle a fait des études de... oui bon ok, je me tais.

alicia_010

     Elle l'attend de pied ferme, le beau flic au yeux verts... euh gris... enfin, on s'en fiche, ce qui compte c'est le résultat. Et le résultat, croyez-bien qu'elle l'a, Alicia ! Et vas-y que j'te complimente sur l'uniforme et en même j'lui fait croire que j'suis raide dingue de lui. Fûtée, Alicia, très fûtée. Aucun homme ne saurait résister à une déclaration pareille. Allez, encore un peu coup de drague histoire de bien le faire mûrir. Une jolie sérénade entonnée d'une voix de princesse. Et en plus, elle chante bien. Elle aurait pu être chanteuse puisque... oh, ça va !

     Et voilà le travail ! Vous avez vu, hein ? Vous avez vu ? Un baiser langoureux ! Il n'aura pas mis longtemps avant de fondre entre les bras de ma dévoreuse, le Pierrick. Le voilà qui se fait aspirer la moelle par un baiser si passionné qu'il s'en souviendra encore pendant des années.

alicia_011

     Et après l'effort, le réconfort. Un petit peu de peinture histoire de pouvoir vendre des toiles afin de gagner facilement de l'argent sans trop se fatiguer. Ca, c'est bien pour la drague, ça fait plus de temps pour tourner autour des victimes potentielles. Mais bon, pour l'instant, le temps qu'elle devienne une artiste, il va falloir porter toute la journée une horrible tenue de lama. Courage Alicia, c'est pour la bonne cause !


Score de la première journée : 1 point ! Héhé, Alicia, c'est la meilleure !

Posté par ParkerJones à 00:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Alicia, Jour 1

Nouveau commentaire